Créer un site internet

Toulon : arsenal et corderie

Toulon : arsenal et corderie

 

  • C’est sous le règne d’Henri IV que l’Arsenal voit le jour.
  • Il concède en 1595 aux toulonnais les terrains susceptibles d’être gagnés sur la mer et précise qu’une partie de ces terrains seront destinés à la construction d’un arsenal !
  •  En 1610 installation des premières galères
  • En 1631 Richelieu décide que l’Etat entretiendra les vaisseaux dans des arsenaux. (jusqu’ici c’étaient les capitaines qui en avaient la charge). Toulon devient le premier établissement militaire en Méditerranée.
  •  En 1650 l’agrandissement du port est une nécessité car la vieille Darse se révèle insuffisante vu l’augmentation croissante du tonnage !

Vue du port de Toulon - huile sur toile par Vernet

  • Colbert décide vers 1666 la construction d’une corderie ainsi que de nombreux magasins et une fonderie pour armer les navires de canons. Un projet de corderie dessiné par Pierre Puget n’aura pas de suite pratique car jugé hors norme du fait d’une succession d’arcades dont les plus hautes sont celles qui sont les supérieures, ce qui est contraire aux habitudes!
  • Vauban visite Toulon en 1679 ; il fait agrandir l’Arsenal et fortifier la ville. C’est Antoine Niquet qui assure les travaux car outre une corderie et une fonderie ainsi qu’une forme de radoub les eaux des cours d’eau qui envasent le fond de la rade sont détournés.
  •  Entre 1681 et 1701 est créé un magasin pour cordages goudronné et divers bâtiments dont un hôpital !
  • En 1689 l’élévation de la corderie fait apparaître un bâtiment très adapté à sa fonction donc tout en longueur mais comportant des successions d’arcades sur deux voire trois étages, l’ensemble dégageait une réelle harmonie si l’on en juge par l’iconographie produite.
  • En 1697 la corderie est achevée.C’est un bâtiment très adapté à sa fonction.Les cordes proviennent de minuscules fils de chanvre assemblés, les plus longues doivent atteindre plus de trois cents mètres ! Ayant une direction est ouest la façade nord est maintenant bordée par une route très fréquentée tandis que la façade sud ornée de belles arcades a été profondément remaniée en raison des nombreusestransformations de l’édifice ( bureaux etc). En effet, la marine à voile périclite car le vent est remplacé par une autre énergie plus efficace et fiable.
  •  En 1707 la flotte s’est sabordée inutilement car les troupes impériales n’ont pas réussi à investir la place et ce sera la peste qui décimera la moitié de la population ; l’arsenal manquera alors de main d’oeuvre ! C’est en raison de cette pénurie que les bagnards participeront aux divers travaux du port.Toulon sera la ville des galériens et des bagnards, une main d'oeuvre corvéable à merci.Si l’origine du bagne remonte à 1748 c’est Henri IV qui transféra l’escadre des galères de Fréjus à Toulon. Comme le nombre de rameurs était insuffisant, il suffisait « d’avoir mauvaise gueule » pour se retrouver sur les galères selon une expression de l’époque ! Les conditions de vie des bagnards initialement très dures se sont progressivement améliorées et certains venaient librement travailler en ville (bon nombre de bagnards infirmiers étaient dans ce cas !)
  • En 1793 Toulon royaliste se livre aux anglais et c’est Bonaparte qui reprendra la ville.Toutefois l’Amiral anglais Hood avait eu le temps de détruire la flotte et de faire incendier l’arsenal. Le bagne est supprimé en 1873. Il est fait mention de Vidocq qui passa quelques temps au bagne de Toulon après son évasion du bagne de Brest. Un certain Coignard connu sous le nom de comte Sainte Hélène s’évada et fit une carrière militaire en Espagne atteignant le grade de Lieutenant Colonel. Reconnu par un maître chanteur il refusa de céder à ses demandes d’argent et dénoncé parlui il finit sa vie au bagne ….en clamant son innocence ! Jean Valjean personnage imaginé par Victor Hugo est un des bagnards de Toulon les plus connus.

 

×