Créer un site internet

temps modernes

La collégiale St Paul à Hyères: l’église est érigée en 1572, de style gothique

 

 

Construit au milieu du XVIème siècle quand Jean de Pontevès, baron de Cotignac devint aussi Comte de Carcès, il ne reste que les ruines d’un château.. Il fut détruit après la Seconde Guerre Mondiale et non pendant la Révolution comme on pourrait le penser. Seule subsiste aujourd’hui l’ossature de deux corps de bâtiments à trois étages qui s’articulaient en équerre autour de la cage d’escalier octogonale.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Histoire moderne : XVII° Siècle

Une première partie de siècle très agitée : Fronde Provençale ; Émeutes fiscales à Lorgues et Draguignan ; Pirateries Barbaresques sur les côtes.

Louis XIV et sa cour logent au château de Carcès  le 23 février 1660.

*1681 à 1701 : Vauban fortifie Toulon, sous la politique de Richelieu et Louis XIV

 

 

Fort Saint Louis

La Tour Royale

*1691 à 1697 : Les guerres reprennent entre la France et la Savoie.

 

 

 

 

 

 

Histoire moderne : XVIII° Siècle

1707 : Siège de Toulon par le Duc Victor-Amédée de Savoie et le prince Eugène d’Autriche.
1709 : Le "Grand hiver», gel des oliviers, vignes et arbres fruitiers.
1720 / 1721 : La grande peste

Prison de la Garde : en 1721, on y enferma une femme de Toulon vêtue de vieilles hardes ainsi que son enfant. Ils y restèrent 40 jours.


1748 : Création du bagne de Toulon ;
Toulon devient la 2 ème ville de Provence.

 

En 1790, l’assemblée constituante  découpe les anciennes provinces en départements. Le département du Var s’étend vers l’est jusqu’au fleuve Var , sa frontière avec le comté de Nice. En réaction contre les excès des jacobins et de Robespierre, la ville de Toulon ouvre sa rade à la flotte anglaise, à l’automne 1793. Le 24 août, les autorités de Toulon remettent le port et les forts de la citadelle aux Anglais, et promettent le désarmement de la flotte. Toulon fait ouvertement allégeance au Comte de Provence, futur Louis XVIII.

 

En décembre, l’offensive reprend sous les ordres du nouveau général Dugommier et selon les plans d’un jeune capitaine d’artillerie nommé Bonaparte.

En 1793, après que la ville de Toulon se sera livrée aux Britanniques, le fort Balaguier sera le théâtre d'âpres combats entre les soldats de la République, guidés par Bonaparte, et les Britanniques.

 

Fort Balaguier

En 1799, le général Bonaparte fait venir sa mère et ses sœurs à Toulon . C’est de là qu’il partira, par la porte d’Italie, pour prendre le commandement de l’armée d’Italie.