Créer un site internet

préhistoire

Préhistoire                                                                                                                             

Le volcanisme de la région provençale est très ancien : il remonte au Permien (260 Ma *). Tout près d’ici, le volcan du Beausset, plus récent, fin du Tertiaire (10 Ma), recouvre la pénéplaine du Miocène par ses dernières coulées de lave datées d’environ 6 Ma.
L’étude de cet ensemble est d’autant plus difficile que sont intervenus des mouvements tectoniques, des effondrements, des inversions de relief, l’érosion et … la civilisation humaine.

dsc09693.jpg 

La Coudoulière coulée de lave

 

Le Rocher de Roquebrune se dresse, superbe, au milieu de la plaine à 373 m d’altitude et domine la dépression permienne au Nord où coule l’Argens. Ce rocher est une belle illustration de l’histoire géologique et du cycle orogenèse – érosion. A cet endroit se dressait à la fin de l’ère Primaire la Chaîne Hercynienne dont les témoins actuels sont les massifs des Maures et du Tanneron. En environ 50 millions d’années l’érosion a nivelé la chaîne. Une partie des débris s’est accumulée dans un profond bassin d’effondrement situé au nord du massif des Maures : la pénéplaine hercynienne permienne. Ce conglomérat de sables et galets où le granit est dominant s’est métamorphisé sous forme de grès et d’arkoses. A l’ère Tertiaire, des mouvements tectoniques provoquent un rajeunissement du relief et font remonter ponctuellement le conglomérat à la surface: le Rocher de Roquebrune émerge parallèlement à une grande faille Est Ouest.

C’est ainsi que le Rocher constitue un massif sédimentaire semblant narguer le massif cristallin des Maures dont il est issue 250 millions d’années auparavant.

 

 

Le variraptor est un dinosaure carnivore de la période du crétacé supérieur. Découvert en France dans le Var d'où son nom qui signifie voleur du Var. Il appartient à la famille des Dromaeosauridae Ce dinosaure mesurait 1,30 m de haut et 3 mètres de long maximum. Variraptor était semblable à deinonychus mais ces deux carnivores habitaient deux continents différents.

 

Préhistoire : 350000 avant J.C

Une occupation humaine est attestée par diverses stations Acheuléennes des terrasses de l'Argens et du Reyran. Des traces antérieures sont également trouvées dans les vallées du Verdon.

 

 

 

Préhistoire : 4000 avant J.C
C'est le milieu de la période Néolithique. Le gisement de Fontbrégoua, près de Salernes, révèle la découverte de l'agriculture et l'apparition d'animaux domestiques (Moutons). Les hommes
travaillent la laine, façonnent l'argile et décorent des céramiques.

 

Préhistoire : 3000 avant J.C

C'est la fin de la période Néolithique et  l'apparition du culte des morts. Les hommes construisent de nombreux  Dolmens qui avaient une fonction  sépulcrale. Plus énigmatiques à cette  époque l'élévation de menhirs. (Voir article sur les mégalithes Varois)

 

Préhistoire : 1200 avant J.C

C'est l'âge du Bronze. On découvre que les hommes construisent de vastes enceintes autour des habitations situées en hauteur : Les Oppida (Courtine d'Ollioules ou Mont-Garou).

 

Préhistoire : 900 à 600 avant J.C

Les Ligures peuplent le Var. Ils construisent certains Mégalithes et occupent un réseau d'Oppidums situés en hauteur (Piègu près de Rougiers - Montjean et Marevielle dans les Maures - Ste Anne d'Evenos .....). VIII° siècle avant J.C les Celtes arrivent  dans le Var, on parle alors de civilisation
Celto-Ligures.

 

Oppidum de Costebelle, Hyères